Plan de gestion intégrée des pêches

Homard du sud du golfe du Saint-Laurent

Zones de pêche du homard 23, 24, 25, 26A, 26B

(Homarus americanus)

Région du Golfe
C.P. 5030
Moncton, (Nouveau-Brunswick)
E1C 9B6

Mars 2014

 

AVANT-PROPOS

Le but du présent Plan de gestion intégrée des pêches (PGIP) est de définir les principaux objectifs applicables à la pêche du homard dans le sud du golfe du Saint-Laurent, ainsi que les mesures de gestion qui sont utilisées pour atteindre ces objectifs. Le présent document permet aussi de communiquer des renseignements de base à propos de cette pêche et de sa gestion.

Le PGIP est mis en œuvre conformément aux obligations incombant à Pêches et Océans Canada (MPO) en vertu d'accords de revendications territoriales. Dans le cas où le PGIP entre en conflit avec les obligations juridiques des accords de revendications territoriales, les dispositions de ces accords prévaudront dans la mesure de l’incompatibilité.

La région du Golfe comprend toutes les eaux du golfe du Saint-Laurent baignant la côte est du Nouveau-Brunswick, la côte de la Nouvelle-Écosse donnant sur le détroit de Northumberland et l’ouest du Cap-Breton ainsi que l’ensemble de l’Île-du-Prince-Édouard. C'est dans ces eaux, qui représentent environ 1 % de la zone économique exclusive du Canada, qu’environ 15 % des prises des pêches canadiennes sont faites, et il s'agit de l'une des aires marines les plus productives au pays.

Le présent PGIP n’est pas un document ayant force exécutoire; il ne peut constituer la base d’une contestation judiciaire. Le PGIP peut être modifié en tout temps, et il ne peut entraver l’exercice des pouvoirs discrétionnaires du ministre conférés par la Loi sur les pêches. Le ministre peut, pour des raisons de conservation ou pour toute autre raison valable, modifier toute disposition du PGIP conformément aux pouvoirs reconnus dans la Loi sur les pêches.